Navigation – Plan du site
2013

La Mure - Contournement de la Mure

n°2211357
Responsable(s) des opérations : Fabien Isnard
Notice rédigée par : Fabien Isnard

Entrées d’index

Keywords :

Bronze Age

Chronologique :

âge du Bronze

Géographique :

Rhône-Alpes, Isère (38), La Mure
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 38269
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=5.765;44.884;5.807;44.937

1Le tracé du contournement routier ouest de La Mure traverse une partie non encore urbanisée en périphérie de la ville. Les origines anciennes de la commune et les nombreux événements qui ont jalonné son histoire laissaient présager un fort potentiel archéologique. L’emprise se présente comme un tronçon de courbe à flanc de coteaux, qui se développe sur environ un km et 40 m de large. Les trois quarts de ce tracé se situent dans une parcelle en culture d’un seul tenant avec une forte pente transversale. Cette partie n’a livré que des vestiges agricoles légers. Ces structures datées des époques moderne ou contemporaine étaient certainement associées à une occupation rurale légère, relevée le long du chemin creux dans les sondages 44 et 45.

2La partie haute qui marque un replat est divisée par le passage de ce chemin d’origine ancienne ouvrant sur plusieurs parcelles en culture ou en friche. C’est dans ces parcelles que, selon la projection de différents plans de 1580, devaient se trouver les vestiges d’une batterie de canons installée par les troupes du Duc de Mayenne pendant le siège de la ville au xvie s. Malgré une attention soutenue pour relever des indices d’un tel campement, le sommet de la parcelle s’est avéré stérile de toutes traces d’occupation de cet épisode.

3En revanche, et contre toute attente, c’est dans la dernière partie, qui redescend vers le nord en pente douce, que nous avons mis au jour un horizon d’occupation daté de la fin de l’âge du Bronze moyen ou le début du Bronze final. Huit structures fossoyées ont été relevées dans un sondage (Sd 47). Cet horizon bien conservé n’a cependant livré que très peu de matériel céramique. Seule la fosse F47.3 a livré suffisamment de tessons pour établir une datation, sachant toutefois qu’elle ne contenait qu’un seul vase de stockage identifié. Les autres structures sont relativement bien conservées sous 1,1 m à 1,3 m de sédiments, suivant un pendage régulier. Les sondages alentours se sont pourtant révélés négatifs, et seul persiste un rappel de cet horizon ténu dans le sondage 50. Une étude minutieuse des transects a permis de révéler une géomorphologie du sous-sol assez complexe et perturbée, ce qui explique en partie la concentration des vestiges autour d’un seul sondage. Cependant, même si cette occupation est restreinte en superficie, elle reste tout à fait intéressante, bien conservée et inédite dans la région.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Fabien Isnard, « La Mure - Contournement de la Mure », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 30 juillet 2015, consulté le 26 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15092

Haut de page

Responsable d'opération

Fabien Isnard

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org