Navigation – Plan du site
2013

Vacheresse – Gravures d’Ubine

n°2211116
Responsable(s) des opérations : Philippe Hameau
Notice rédigée par : Philippe Hameau

Entrées d’index

Keywords :

Modern period

Chronologique :

Temps Modernes

Nature des opérations :

Relevé d'art rupestre (RE)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 74286
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=6.645;46.301;6.760;46.348

1En zone A, secteur 1, deux personnages sont présentés de face, avec les détails anatomiques du visage bien marqués. Le corps est quadrillé pour l’un d’eux, les membres sont absents. Un motif arciforme surmonte chaque tête. Autour de ces figures, les signes géométriques sont scalariformes, réticulés, losangiques ou tracés en triangles. Les dates, les initiales et les noms qui accompagnent ces motifs leur semblent contemporains. Le panneau a peut-être été réalisé par le même auteur, Maurice Gavard, dans la décennie 1880.

2Ailleurs, les gravures s’échelonnent dans le dernier quart du xixe s et le premier quart du xxe s. Ce sont des signes arboriformes, des marelles, des traits courts groupés, des cupulettes et plusieurs tracés en « coupe de maison » (un carré surmonté d’un chevron et enfermant des médianes). Généralement, la symétrie droite-gauche des signes est avérée. En zone C, un panneau est constitué d’une accumulation de signes arboriformes, arciformes et « en épingle » renfermant des croix latines.

3Les patronymes et les initiales que l’on retrouve aux côtés des motifs géométriques sont souvent tracés en lettres pattées. Ils sont inscrits ou non dans des cartouches, accompagnés ou non de croix latines et de cupulettes. Figures anthropomorphes, signes géométriques et tracés scripturaires correspondent bien à un même ensemble iconographique.

4Ce corpus iconographique semble procéder de la même syntaxe que celui observé au Puits aux Écritures (Engins, Isère). Les gravures d’Ubine constituent une composition graphique d’époque moderne continuant d’utiliser les processus du schématisme (association, contraction, réduction, etc.) pour exprimer un discours. La signification à donner à un tel corpus n’en reste pas moins difficile. Faut-il invoquer des gravures liées aux déplacements saisonniers des bergers, des motifs sans lien particulier avec la transhumance mais réalisés à des moments importants de la vie des communautés du Val d’Abondance ? Nos recherches à venir consisteront à contextualiser ces actes graphiques et peut-être à les relier aux ensembles gravés d’autres régions alpines.

Fig. 01 :

Un des personnages du panneau du secteur 1, zone A

Philippe Hameau, Université de Nice

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/14981/img-1.png
Fichier image/png, 100k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Philippe Hameau, « Vacheresse – Gravures d’Ubine », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 29 mai 2015, consulté le 20 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/14981

Haut de page

Responsable d'opération

Philippe Hameau

Université de Nice

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org