Navigation – Plan du site
2013

Taulignan – Rue du Manchot

n°2211112
Responsable(s) des opérations : Jean-Claude Mège
Notice rédigée par : Jean-Claude Mège

Entrées d’index

Chronologique :

Moyen Âge, Temps Modernes

Nature des opérations :

Sauvetage urgent (SU)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 26348
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.943;44.419;5.013;44.499

1À l’occasion de travaux de restauration menés dans une maison ancienne du bourg médiéval, deux sondages ont été menés. Dans cette maison a été signalée la découverte d’un petit vase gris et de quelques tessons médiévaux au cours de travaux effectués dans les années 1980. Sous deux épais remblais datés, pour le plus récent du xxe s., et pour l’autre, immédiatement sous-jacent, du xviie s., le substrat rocheux « safre » est atteint. Il est percé par deux fosses hémisphériques de 0,80 m de diamètre. Elles sont occultées par un mince niveau argileux brun-noir très foncé qui contient des dallettes de calcaire horizontales dont beaucoup sont rubéfiées. Le remplissage des deux fosses, tamisé à l’eau, a livré quelques ossements d’animaux et surtout un matériel céramique abondant.

2La totalité du matériel est composé de céramique à pâte kaolinitique blanche, à cuisson réductrice «  pegau ». Quelques fragments de bords de vases possèdent des lèvres en bandeau et d’autres de simples lèvres obliques déjetées. Ces formes ne sont pas précisément datantes. On peut toutefois les attribuer aux xiie-xiiie s. Accompagnant ces vases, un pied de vase est plus spécialement intéressant. Ce vase est aussi en céramique kaolinitique blanche, cuite en mode réducteur. Les surfaces internes et externes sont noires. L’extérieur présente un aspect « métallique » probablement dû à un lissage ou à un polissage de la surface. Le pied, discoïde, assez élevé, est large et bien débordant. Il a été régularisé au tournassin. La forme de la panse n’est pas connue : probablement un vase plutôt élancé, peu ventru ; il peut appartenir à un gobelet. Mais cette forme de pied ne semble pas être répertoriée dans le vaisselier médiéval régional. Elle n’apparaît, dans la région (Lyon : puits du quartier Saint-Vincent), que vers le xviie s. dans une pâte différente, et appartient alors à un gobelet engobé et glaçuré (Faure-Boucharlat et al., 1996 : 206).

Fig. 01

Vase découvert dans une fosse médiévale

Jean-Claude Mège

Haut de page

Bibliographie

Faure-Boucharalat E., Vicard T., Maccari-Poisson B., Savay-Guerraz S., 1996 : Pots et potiers en Rhône-Alpes, époque médiévale, époque moderne, Lyon, DARA, 1996, 315 p.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/14840/img-1.png
Fichier image/png, 462k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Claude Mège, « Taulignan – Rue du Manchot », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 20 mai 2015, consulté le 20 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/14840

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-Claude Mège

chercheur bénévole

Articles du même responsable de fouilles

  • Nyons [Texte intégral]
    Chapelle de Chausan
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Rhône-Alpes
  • Nyons [Texte intégral]
    Chausan
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Rhône-Alpes
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org