Navigation – Plan du site
2013

Vagnas - Sondage dans l’entrée de la perte karstique de la Goule de Foussoubie

n°2211122 (juillet 2013)
Responsable(s) des opérations : Yves Billaud
Notice rédigée par : Yves Billaud

Entrées d’index

Mots-clés :

grotte, symbole, trou de poteau

Keywords :

cave, symbol

Chronologique :

Indéterminée

Géographique :

Rhône-Alpes, Ardèche (07), Vagnas

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.305;44.338;4.387;44.387

1La Goule de Foussoubie est une perte karstique donnant accès à un réseau souterrain majeur de la rive droite des gorges de l’Ardèche. Le réseau fait l’objet depuis plusieurs années d’un travail multidisciplinaire axé sur son fonctionnement hydrologique mais aussi sur ses usages. Dans ce cadre, l’opération archéologique a concerné une série de trous de poteau alignés en travers de la galerie d’entrée.

2Drainant un bassin versant de 15 km2, développé sur des terrains imperméables et soumis à de forts épisodes orageux de type « cévenol », la cavité est régulièrement soumise à des crues spectaculaires. Le ruisseau temporaire se jette dans une dépression ouverte au pied d’une barre rocheuse et, après deux ressauts, s’engouffre dans la galerie d’entrée. À l’étiage, de l’eau reste présente dans plusieurs gours. Les trous de poteau sont situés en limite de la zone éclairée, sur le bord aval d’un grand gour. Trois sont régulièrement répartis en travers de la galerie, large à cet endroit de 3,5 m pour une hauteur de 3 m. Creusés dans le substratum calcaire, ils ont livré un remplissage de graviers et de blocs. La présence de quelques éléments récents (fil de fer, boulon…) montre la puissance des crues avec la remobilisation du stock sédimentaire. Les dimensions sont importantes avec 30 cm de diamètre pour 50 cm de profondeur. Les sections sont subcirculaires pour deux creusements, mais peuvent être dues à l’érosion postérieure. Le troisième creusement, mieux conservé, est de section carrée et montre des traces d’outils. Une quatrième dépression, proche d’une paroi et légèrement décalée de l’alignement principal est de même diamètre mais d’à peine 10 cm de profondeur. L’érosion des parois ne permet pas de statuer sur une origine anthropique.

3Par leurs dimensions, les trois creusements pouvaient recevoir de fortes pièces de bois. Mais il n’a pas été relevé, tant sur les parois qu’au plafond, d’autres traces permettant d’envisager un aménagement de type barrage ou moulin, à rapprocher des quelques exemples recensés dans d’autres pertes karstiques. La situation des trous de poteaux dans une cavité au fonctionnement hydrologique remarquable incite à ne pas écarter l’hypothèse d’un marquage symbolique du domaine souterrain.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Yves Billaud, « Vagnas - Sondage dans l’entrée de la perte karstique de la Goule de Foussoubie », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 23 avril 2015, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/14666

Haut de page

Responsable d'opération

Yves Billaud

Organisme de rattachement : DRASSM

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org