Navigation – Plan du site
2013

Saint-Martin-d’Ardèche – Grotte des Deux-Ouvertures

n°2210879 (2012 - 2014)
Responsable(s) des opérations : Julien Monney
Notice rédigée par : Julien Monney

Entrées d’index

Keywords :

Upper Palaeolithic

Chronologique :

Paléolithique supérieur

Nature des opérations :

Projet collectif de recherche (PCR)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 07268
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.544;44.292;4.600;44.323

1Une campagne de sondages a été réalisée sous le porche principal de la grotte des Deux-Ouvertures (Saint-Martin-d’Ardèche). À cet effet, trois petits sondages (S1, S2 et S3) d’une surface totale de 4 m² ont été implantés dans le Grand couloir (Galerie est) en vue d’y rechercher les vestiges d’éventuelles occupations attribuables au Paléolithique supérieur. Cette opération se destinait ainsi à poursuivre les recherches archéologiques entreprises dans la cavité depuis 2008 qui ont d’ores et déjà donné lieu à deux sondages (M6 et SG1) dans les secteurs profonds de la cavité en lien avec l’ornementation pariétale de celle-ci. Si deux des sondages S1 et S3 n’ont pas révélé la présence de vestiges archéologiques importants, il n’en est pas allé de même avec le sondage S2 où un petit horizon paléolithique supérieur (US 13) a été découvert sous un ensemble de couches dont la mise en place est visiblement historique et remonte sans doute au Moyen Âge.

2Le matériel lithique mis à jour dans ce sondage d’1 m2 se compose d’une quarantaine de pièces comprenant principalement des éclats, mais également un petit grattoir, ainsi que des lamelles non retouchées et quelques fragments de lame. Pour l’heure, la petite taille de la série obtenue ainsi que l’absence d’éléments caractéristiques ne permettent pas d’avancer une attribution chrono-culturelle plus précise. Cela dit, cette découverte contribue déjà à modifier sensiblement notre perception des fréquentations paléolithiques de la grotte des Deux-Ouvertures. En effet, jusqu’à présent, les seuls sondages à avoir été réalisés dans l’entrée de la cavité – à savoir ceux menés par G. Onoratini en 1990 – n’avaient pas permis d’identifier l’existence de niveaux du Paléolithique supérieur.

3Parallèlement à cela, 4 stalagmites ayant poussé de façon divergente sur un bloc d’argile au départ du réseau profond ont fait l’objet d’un prélèvement. Ces concrétions indiquent en effet que ce bloc a subi au moins quatre événements successifs de rotation et de déplacement. Ces mouvements sont liés à des activités humaines dans la cavité, qui ont également laissé des traces d’outils dans l’argile. Les concrétions prélevées seront datées par U/Th de façon à déterminer les intervalles durant lesquels le bloc a été bougé, et par conséquent ceux durant lesquels des activités humaines ont eu lieu dans ce secteur de la grotte.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Julien Monney, « Saint-Martin-d’Ardèche – Grotte des Deux-Ouvertures », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 23 avril 2015, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/14645

Haut de page

Responsable d'opération

Julien Monney

Organisme de rattachement : Université Paris X Nanterre

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org