Navigation – Plan du site
2013

Mionnay

En Bérion, site d’extraction A 46
Responsable(s) des opérations : Alegria Bouvier
Notice rédigée par : Alegria Bouvier

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 01248
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.881;45.874;4.974;45.918

1Une opération archéologique de diagnostic a été réalisée dans l'emprise d'une future zone d'extraction de matériaux, à Mionnay, en bordure de l'autoroute A 46, à la limite des départements du Rhône et de l'Ain et des communes de Civrieux, Genay et Montanay. Le projet est localisé sur la bordure du plateau de la Dombes (Côtière de Dombes) qui surplombe la vallée de la Saône sur sa rive gauche. Il affecte une portion du sous-sol non négligeable (emprise d'environ 17 ha) dans une région du Val de Saône où de nombreux secteurs sensibles ont déjà été mis en évidence. En particulier, à partir de 1987, des fouilles préventives réalisées en amont de la construction de l'autoroute A 46 Nord ont confirmé l'ancienneté et la densité de l'occupation depuis le Néolithique, et surtout lors de la Protohistoire.

2L'intervention a pris la forme d'une campagne de 428 sondages systématiques dont 14 se sont avérés positifs.

3Cette opération a ainsi permis de mettre en évidence deux fossés imposants de 3 m de largeur et profonds d'au moins 1,40 m. Ils présentent une longueur minimum de 40 et 55 m respectivement, et se raccordent à angle droit, témoignant sans doute de l'existence d'un enclos quadrangulaire fossoyé dont l'angle nord-est est conservé dans l'emprise.

4Cette enceinte, ainsi que les structures auxquelles on peut l'associer (par la topographie et la datation), est attribuable à la période de La Tène C / D1a. Par sa datation, mais également par sa morphologie (tracés rectilignes des fossés), elle semble caractéristique d'un établissement (ferme ?) du second âge du Fer. Dans le cadre du diagnostic, il est toutefois impossible de préciser la nature de l'occupation à l'intérieur de cet enclos (habitat, lieu de culte ?), dans lequel a cependant été reconnue une grande fosse renfermant de nombreux déchets de combustion et de fragments de mobilier céramique, impliquant une aire d'activités proche.

5Elle s'ajoute donc aux structures de ce type également datables de La Tène finale, déjà mises en évidence dans des secteurs proches, à Quincieux (site de Grange Rouge 1) et Civrieux, à moins d'1 km (site de la ZAC de la Bergerie).

6La présence d'un mobilier de « prestige » (rares fragments d'amphores italiques, perle de verre bleu à décor en applique jaune...) recueilli dans les fossés et la fosse associée est à rapprocher de découvertes du même type à Quincieux (site de Lima) et à Civrieux (site de la ZAC de la Bergerie). Elle constitue un indice quant à l'insertion des occupants (aisés ?) au sein de réseaux commerciaux et d'échanges.

7À l'extérieur de l'enceinte, une occupation funéraire (de la même période ?) est conservée, sous forme d'un dépôt de crémation secondaire et, dans le même secteur, une grande fosse à fonction indéterminée est sans doute à rattacher à la même phase d'occupation que l'enclos, au regard du mobilier recueilli. La présence de six autres fosses ou trous de poteau, dont deux seulement sont attribuables à La Tène finale grâce à la présence de mobilier, montre une occupation extrêmement éparse sur la majeure partie de l'emprise.

8À l'issue de cette intervention, la surface du secteur positif, si l'on y englobe l'enceinte (2200 m2 dans l'emprise), le dépôt de crémation et la grande fosse attribuable à La Tène finale, peut être estimée à environ 6000 m2. Ce site du second âge du Fer occupe en fait un petit plateau triangulaire, surplombant au nord le ruisseau des Torrières, petit affluent de la Saône.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Alegria Bouvier, « Mionnay », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 26 mars 2015, consulté le 24 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/14440

Haut de page

Responsable d'opération

Alegria Bouvier

Organisme de rattachement : Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org