Navigation – Plan du site
2011

Gannat, Domaine de Chazoux – Musée Paléopolis

n°6959
Responsable(s) des opérations : Marion Dacko
Notice rédigée par : Marion Dacko

Entrées d’index

Chronologique :

Moyen Âge

Géographique :

Auvergne, Allier (03), Gannat

Nature des opérations :

Étude de bâti (EB)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 03118

Lien Atlas (MCC) : http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=3.108;46.073;3.233;46.126

1Une étude de bâti, accompagnée d’un diagnostic archéologique, a été prescrite par le Service régional de l’Archéologie d’Auvergne, en préalable à la création du musée Paléopolis, sur le domaine de Chazoux situé sur la commune de Gannat (03).

2La zone étudiée se compose aujourd’hui de bâtiments agricoles et d’habitations disposés autour d’une cour fermée. Une maison de maître clôt l’espace et se développe à l’est. Au premier abord, cet ensemble de bâtiments semble daté du xviiie s. Une grande partie du domaine doit être détruite dans le cadre du projet d’aménagement.

3L’étude du bâti a consisté en un relevé graphique et photographique des différents aménagements architecturaux de la maison de maître, de certains bâtiments anciens et de la chapelle du domaine. Par cette approche, on tente de retrouver les phases de construction, les traces de reprise et de transformation du domaine.

4Parallèlement une étude historique a été réalisée.

5Dix-huit sondages ont été ouverts dans la cour, en bordure et dans les bâtiments du domaine. La superficie sondée est de 168,75 m2 soit 7 % de l’emprise (2 400 m2).

6Les sondages de la cour ont permis d’entrevoir une occupation du site de l’époque médiévale et du début de l’époque moderne. Il s’agit de deux caniveaux et d’une fosse. Ces aménagements ont été perturbés par une utilisation agricole du domaine jusqu’au milieu du xxe s.

7Aucune inhumation n’a été découverte dans les sondages pratiqués dans et aux abords de la chapelle. De même, ils n’ont pas révélé l’existence d’une abside.

8Le sondage 12 a permis de comprendre l’articulation de la tour avec la maison de maître et d’avoir une meilleure vision du plan de l’ensemble. Cette dernière a un plan circulaire aux trois quarts et flanque l’angle nord-ouest de la maison. Une ouverture de tir, pouvant s’apparenter à une canonnière, a été mise au jour dans le parement ouest de la tour (à 2,90 m de hauteur au-dessus du sol de la cour). Cette ouverture fait face au portail d’entrée principal sur cour, à l’ouest, qui mène directement au chemin (route de Gannat à Bègues). Certains aménagements de la tour et du bâtiment principal, en partie détruit, ont été repérés : il s’agit d’une porte et d’une cheminée.

9L’étude du bâti a concerné principalement la maison de maître et la chapelle. Une première phase d’aménagement daterait de la fin du xve s. ou du début du xvie s. La maison de maître est un édifice barlong flanqué d’une tour d’angle (fig.1).

Fig.1

Fig.1

Domaine de Chazoux, maison de maître

10Elle possède un rez-de-chaussée, un premier niveau avec des plafonds à la française et un étage de combles. La charpente à entrait est en chêne, elle est recouverte de tuiles plates typiques de la Limagne bourbonnaise.

11Une étude dendrochronologique sur la charpente, les plafonds à la française et les planchers de la maison propose une datation moyenne de 1457. Cette datation est de classe C (68 cernes), donc peu fiable, mais elle sera réévaluée avec des prélèvements supplémentaires. Une partie de la charpente d’une habitation située dans l’angle nord-ouest de l’ensemble pourrait aussi dater de la fin du xve s. ou du début du xvie s.

12Au xviie s. ou xviiie s., la maison de Maître est totalement réaménagée et agrandie. De nombreuses ouvertures sont percées dans les façades ; un escalier central semble être installé dès cette époque modifiant les espaces intérieurs et les modes de distribution.

13La chapelle est construite ou réaménagée dès cette époque. L’étude dendrochronologique propose la date de 1679 (moyenne de classe C avec 81 cernes) pour la charpente de la chapelle et les poutres du rez-de-chaussée du bâtiment principal.

14L’étude de l’ensemble des bâtiments de Chazoux présente une évolution architecturale spécifique d’un domaine de la fin du Moyen Âge au xxe s. (avec des bâtiments de stabulation très récents au sud).

15Ce site témoigne, enfin, des caractéristiques architecturales et vernaculaires assez notables et typiques de la Limagne Bourbonnaise.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig.1
Légende Domaine de Chazoux, maison de maître
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/13429/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 269k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Marion Dacko, « Gannat, Domaine de Chazoux – Musée Paléopolis », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 03 octobre 2014, consulté le 27 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/13429

Haut de page

Responsable d'opération

Marion Dacko

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org