Navigation – Plan du site
2004

Broussy-le-Grand – Le Chemin de l’Arbre

Responsable(s) des opérations : Vincent Desbrosse
Notice rédigée par : Vincent Desbrosse

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4187

Date de l'opération : 2004 (EX)

1La mise en conformité des abords du silo du Mesnil-Broussy sera à l’origine de travaux d’aménagements. Un diagnostic archéologique fut donc réalisé, les 20 et 21 avril 2004. La surface à sonder était de 10 500 m². Les trois parcelles se développent sur la partie supérieure du versant sud-ouest d’une petite croupe crayeuse, culminant à 150 m NGF. Cette éminence est comprise entre le mont Août, au sud, et les marais de Saint-Gond, au nord. Elle domine d’une dizaine de mètres des zones humides situées 500 m au nord-ouest. La profondeur d’apparition de la craie est comprise entre 0,25 m, non loin du sommet et 0,65 m pour la zone la plus basse.

2Depuis les années 1930, il est avéré que le sommet et les versants sud et ouest de ce relief sont occupés par une nécropole à enclos. Des campagnes de prospection aérienne dans les années 1980 et 1990 en ont révélé l’importance, puisque plus de vingt-cinq enclos ont été inventoriés. Un diagnostic réalisé en 2000 (Riquier, 2000) permit de compléter ces informations.

3Dix-sept pour cent de la surface sondable a été ouverte au cours des deux jours de l’opération. Trente-deux structures ont été repérées. Il s’agit pour l’essentiel de quelques trous de poteau et de fossés d’enclos funéraires. Dix enclos ont été identifiés, auxquels il convient peut-être d’en ajouter trois éventuels.

4Les neuf enclos circulaires ont un diamètre externe qui peut être estimé entre une dizaine et une quinzaine de mètres. Deux présentent une ouverture au sud-est. Le dixième enclos avéré est quadrangulaire et mesure 10m de côté. Il est, pour partie, implanté sur l’aire d’un enclos circulaire à fossé interrompu, qu’il recoupe.

5Une céramique fut prélevée dans une structure de l’aire commune aux enclos carré et circulaires. Il s’agit d’un vase peint, qui a probablement une fonction d’urne cinéraire mais seule une fouille ultérieure pourra le déterminer. Les premières études permettent de le dater de La Tène B2, ce qui en ferait un des vases peints champenois les plus méridionaux retrouvé à ce jour. Cette céramique est  probablement à associer à l’enclos quadrangulaire.

6Le mobilier recueilli et la forme des enclos permettent, pour l’heure, de situer la durée d’utilisation de ce cimetière entre le Bronze final et La Tène ancienne, avec probablement des hiatus. Enfin, un trou d’obus nous rappelle les brefs mais violents combats qui eurent lieu dans ce secteur, notamment en septembre 1914 (bataille des marais de Saint-Gond).

7DESBROSSE Vincent

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Desbrosse, « Broussy-le-Grand – Le Chemin de l’Arbre », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11424

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Desbrosse

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org