Navigation – Plan du site
2004

Barberey-Saint-Sulpice – Route de Troyes, Les Vingt Arpents

Responsable(s) des opérations : Gilles Deborde
Notice rédigée par : Gilles Deborde

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4872

Date de l'opération : 2004 (EX)

1Un permis de construire relatif à l’implantation de bâtiments industriels et commerciaux a justifié la mise en œuvre d’une évaluation archéologique préalable, réalisée en août 2004 (Fig. n°1 : Plan de situation des silos et enclos protohistoriques ) . Le projet concerne une parcelle de 15 132 m2  située à l’extrémité méridionale du territoire de Barberey-Saint-Sulpice, entre la route départementale n° 20 et la ligne SNCF Paris-Bâle.

2La parcelle supportant le projet repose sur la frange orientale d’une moyenne terrasse de graviers calcaires, la route départementale n° 20 soulignant par une nette rupture de pente la limite d’un ancien bassin de crue de la Seine.

3Les sondages ouverts sur l’emprise ont mis en évidence deux types de structures anthropiques correspondant a priori à deux types d’occupations distincts :

4   - un groupe de six ou sept fosses circulaires, apparentées à des silos de stockage, réparties sur une surface de 2 000 m2 , révèle une occupation domestique à laquelle peuvent être associées quelques fosses ovales dispersées, apparentées à des fosses d’extraction de

5matériaux crayeux  pour la construction ;

6   - un ensemble de trois enclos fossoyés circulaires de 5 m, 6,50 m et 13 m de diamètres, occupe une zone de 2 500 m2 sur laquelle  aucun indice de sépulture n’a été identifié. Ces trois enclos confirment la présence, sur un secteur partagé entre les territoires de Barberey-Saint-Sulpice et de La Chapelle-Saint-Luc, d’un important complexe funéraire protohistorique révélé par photographies aériennes, entre le hameau de Mousson et la gare de triage de la ligne SNCF.  

7Les sondages ouverts dans les deux groupes de structures n’ont pas permis de recueillir d’artefacts susceptibles de dater ces occupations.

8Cette évaluation a en outre permis de constater le fort degré d’érosion du site, qui ne conserve que superficiellement et localement des lambeaux de l’ancienne terrasse réduite par un important lessivage de surface.

9DEBORDE Gilles

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan de situation des silos et enclos protohistoriques

Fig. n°1 : Plan de situation des silos et enclos protohistoriques

Auteur(s) : Deborde, Gilles (INRAP). Crédits : Deborde, Gilles (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan de situation des silos et enclos protohistoriques
Crédits Auteur(s) : Deborde, Gilles (INRAP). Crédits : Deborde, Gilles (2004)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/11384/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 101k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Gilles Deborde, « Barberey-Saint-Sulpice – Route de Troyes, Les Vingt Arpents », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 25 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11384

Haut de page

Responsable d'opération

Gilles Deborde

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org