Navigation – Plan du site
2004

Reims – Rue Legendre

Responsable(s) des opérations : Pascal Stocker
Notice rédigée par : Pascal Stocker

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4201

Date de l'opération : 2004 (EX)

1Un projet de construction d’un immeuble collectif avec sous-sol, situé à proximité de l’intérieur du rempart du Bas-Empire, a nécessité un diagnostic archéologique sur une parcelle relativement étroite.

2Il a été convenu que cette opération utiliserait la méthode la moins destructrice possible en se limitant aux derniers niveaux d’occupation en place.

3Les sondages réalisés au cours de cette opération apportent des informations sur les derniers niveaux d’occupation à l’intérieur de cette parcelle, qui remontent à l’époque moderne et médiévale et sont matérialisés par des murs en pierres sèches, en moellons de craie et par des niveaux de sol qui apparaissent en moyenne à 0,25 m à 1 m sous le terrain actuel. Ils sont recouverts par des remblais récents constitués par endroits de mâchefer.

4Aucun des quatre sondages n’a atteint la craie géologique en raison de l’altitude de la semelle des futurs travaux, qui est plus haute que le substrat.

5Cependant, l’évaluation des derniers niveaux en place permet d’estimer dans l’ensemble l’épaisseur des vestiges stratifiés en utilisant l’étude géotechnique, qui situe la craie géologique à environ 5 m sous le terrain actuel.

6La présence d’une cave située au centre du terrain n’a pas permis de reconnaître les couches archéologiques sur toute la parcelle. Le bord d’un creusement contemporain à la cave met en évidence un profil stratifié, qui permet de reconnaître quatre phases de construction de sols pour la plupart en craie, conservés sur environ 0,60 m d’épaisseur appartenant néanmoins aux périodes médiévale et moderne. Le niveau de sol plus ancien recouvre un remblai de terre brune mêlé à divers éléments de construction associés au plus tôt à l’Antiquité tardive, matérialisé par un fragment de céramique de production d’Argonne.

7Le fond du creusement montre à 1,80 m une construction en pierre et un niveau de remblai mêlé à des éléments de construction, qui semblent correspondre à une phase de démolition de l’époque gallo-romaine.

8STOCKER Pascal

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Pascal Stocker, « Reims – Rue Legendre », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 30 mai 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11372

Haut de page

Responsable d'opération

Pascal Stocker

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org