Navigation – Plan du site
2004

L’Épine – Les Mazains

Responsable(s) des opérations : Sylvie Culot-Mailly
Notice rédigée par : Sylvie Culot-Mailly

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4649

Date de l'opération : 2004 (EX)

1La parcelle concernée est localisée à l’entrée ouest de la commune, à 500 m au sud de la rivière de la Vesle. Le terrain est délimité à l’est par la route départementale n° 208 et au sud par la rue de Juvigny.

2Cette opération de diagnostic archéologique intervient en amont de la construction de pavillons, par la S.C.I. « Domaine des Mazains ».

3La zone d’intervention archéologique s’inscrit dans la champagne crayeuse, modelée par les grandes vallées alluviales du bassin de la Seine. Elle se situe en limite de la rive gauche de la vallée de la Vesle (affluent de l’Aisne). Le terrain surplombe cette même vallée d’une dizaine de mètres. Au niveau de l’emprise, la topographie du site est marquée par une légère pente sud-ouest – nord-est, sur un dénivelé d’environ 2 m.

4Plusieurs sites à l’ouest de la commune ont été dévoilés grâce à des prospections aériennes, réalisées par Bernard Lambot et Daniel Chossenot. La plupart de ces sites correspondent à des groupes d’enclos carrés (plus d’une vingtaine) dispersés sur plusieurs hectares. Trois enclos circulaires groupés ont également été repérés. À l’emplacement du projet de lotissement deux enclos carrés étaient connus. Le diagnostic a confirmé l’existence des deux enclos carrés repérés sur cette parcelle, il a également mis au jour un troisième enclos carré jusqu’alors inconnu, ainsi que six sépultures à inhumation. Il a surtout mis en évidence, à proximité des enclos, un autre monument funéraire peu connu. Il s’agit d’une construction de plan rectangulaire sur huit poteaux (5,2 m x 2,3 m), formée de deux rangées parallèles de quatre poteaux rectangulaires. Au centre de cet édifice est placée une sépulture s’imbriquant parfaitement dans l’espace délimité par les quatre creusements des trous de poteau centraux. D’autres structures, fosses et trous de poteau, ont également été observées. Cette opération a aussi montré un bon état général de conservation des vestiges et a permis de recueillir, pour la première fois, des éléments matériels sur cette nécropole mentionnée dans la littérature depuis le XIXe s. Le mobilier céramique retrouvé lors de la réalisation de coupes au sein des fossés d’enclos semble indiquer une fourchette chronologique allant de la fin de l’âge du Fer au début de la période romaine.

5 (Fig. n°1 :  Localisation des structures archéologiques)

6CULOT-MAILLY Sylvie

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 :  Localisation des structures archéologiques

Fig. n°1 :  Localisation des structures archéologiques

INRAP (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 :  Localisation des structures archéologiques
Crédits INRAP (2004)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/11287/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 264k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Sylvie Culot-Mailly, « L’Épine – Les Mazains », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 27 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11287

Haut de page

Responsable d'opération

Sylvie Culot-Mailly

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org