Navigation – Plan du site
2004

Witry-lès-Reims – La Commelle, Le Village, La Pelle

Responsable(s) des opérations : Rudy Jemin
Notice rédigée par : Rudy Jemin

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4695

Date de l'opération : 2004 (EX)

1Le projet d’aménagement d’une ZAC  par la SAEM Reims Développement a motivé la réalisation d’un diagnostic archéologique sur une emprise d’environ 12 ha.

2Cette zone se situe à proximité immédiate de plusieurs sites d’habitat et funéraires repérés lors d’opérations d’archéologie préventive réalisées sur le contournement de Witry-lès-Reims (Barreau Est) en 1999.  En outre, l’emprise du projet d’aménagement de la ZAC incluait une portion d’environ 550 m d’un chemin d’exploitation qui se superpose au tracé de la voie romaine reliant Reims à Trèves.

3Une coupe transversale (sd.145) réalisée dans cette dernière a permis d’observer son profil en détail. Sur près de 45 m de large, la voie est structurée autour d’une chaussée centrale encadrée par deux chemins creux (Fig. n°1 : Coupe transversale restituée de la voie Reims-Trêves et montage photographique du chemin creux sud ) . Deux fossés bordiers achèvent, à chaque extrémité, la structure de la voie et semblent marquer l’emprise foncière de l’axe antique.

4Il ne reste aucun vestige de la chaussée centrale, qui a vraisemblablement été démontée lors de la construction de la route royale Reims-Charleville-Mézières au XVIIIe s.

5Les creusements des chemins creux prennent naissance à la base de la plate-forme soutenant la chaussée, restituant par là même une assise de cette dernière en agger d’environ 11 m de large. Le chemin creux nord se présente comme un espace excavé large de 12,5 m en surface et profond de 2,1 m par rapport au sol actuel. Sa base est entaillée par de multiples ornières, délimitant une bande de près de 2,60 m de large destinée à la circulation.

6Le chemin sud arbore en surface les mêmes caractéristiques que le chemin nord. Son profil est néanmoins marqué par deux creusements distincts, espacés d’à peine 1 m. La densité des ornières entaillant leurs bases semble permettre d’individualiser deux zones de circulation distinctes. L’interprétation fonctionnelle de ces deux creusements reste toutefois délicate.

7Témoigneraient-ils du déplacement de la zone de circulation primaire ou du fonctionnement de deux axes de circulation contemporains (diverticule) ? Peut-être stigmatisent-ils également le réemploi et/ou l’abandon d’un chemin antérieur à l’implantation de la voie antique ?

8Enfin, deux paires de fossés situées aux extrémités de chacun des chemins creux  semblent délimiter l’empâtement global de la voie. Du moins l’absence d’ornières au-delà de leurs creusements corrobore cette hypothèse.

9L’analyse spatiale de l’ensemble de la structure de la voie tend à prouver un fonctionnement simultané de la chaussée et des chemins. Les phases successives d’utilisation et d’abandon des bandes de roulement n’ont pu être datées, faute de mobilier.

10Dans l’ensemble, les aménagements structurant la voie Reims-Trèves sont comparables à ceux observés sur le même ouvrage quelques kilomètres au nord-est, ou sur l’axe Reims-Bavay fouillé en 2001. Actuellement, cette configuration semble concerner tous les grands axes convergeant sur Reims.

11Cette opération de diagnostic archéologique a d’autre part mis en évidence la présence de deux zones à usage funéraire.

12La première, au sud, est caractérisée par la mise au jour, dans les sondages, de trois sépultures à inhumation. Un test pratiqué au sein de l’une des fosses a permis de constater que cette tombe n’avait pas été bouleversée ; de plus, le mobilier et les caractéristiques générales permettent de concevoir l’appartenance de ce groupe de tombes à la nécropole étudiée en 1997 à l’emplacement du contournement autoroutier de Witry-les-Reims.

13L’autre zone concerne au moins un enclos circulaire d’une dizaine de mètres de diamètre.

14JEMIN Rudy

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Coupe transversale restituée de la voie Reims-Trêves et montage photographique du chemin creux sud

Fig. n°1 : Coupe transversale restituée de la voie Reims-Trêves et montage photographique du chemin creux sud

INRAP (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Coupe transversale restituée de la voie Reims-Trêves et montage photographique du chemin creux sud
Crédits INRAP (2004)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/11244/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 94k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Rudy Jemin, « Witry-lès-Reims – La Commelle, Le Village, La Pelle », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11244

Haut de page

Responsable d'opération

Rudy Jemin

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org