Navigation – Plan du site
2004

Langres – Rue des Ardennes

Responsable(s) des opérations : Raphaël Durost
Notice rédigée par : Raphaël Durost

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 4484

Date de l'opération : 2004 (EX)

1La société 4M Promotion projetait d’implanter un immeuble collectif sur la parcelle AK 295 de Langres. Cet aménagement concerne une surface de 21 780 m2 .

2Le quartier Saint-Gilles, où se trouve la parcelle sondée, n’appartient pas à la ville antique. D’après les informations disponibles, il semble installé le long de la voie conduisant à Trèves, en passant par Toul et Metz. Par ailleurs, ce même quartier est implanté sur une des nécropoles d’Andemantunnum, principalement connue par des découvertes anciennes de stèles et d'ensembles de mobilier. La découverte la plus proche de la zone sondée ici est à environ 300 m au sud-ouest, au croisement de la rue de Champagne et de la D 283.

3Hormis un fragment de tegula dans la tranchée G3, le mobilier et les substructions archéologiques repérées proviennent d’un seul secteur, dans la tranchée A1.

4Il s’agit d’une vaste fosse de 9 m sur 6 m environ, comblée par des dalettes de calcaire locales, mêlées à du limon argileux. Ce remplissage est très meuble. Beaucoup de mobilier y est associé, dont l’appartenance à la période romaine est claire : tegulae, imbrices, dalles de calcaire blanc sciées, et céramique.

5La morphologie du creusement est irrégulière. Il présente un plan polygonal avec des bords rectilignes aux angles nets, taillés dans la roche calcaire. Les parois descendent à la verticale, jusqu’à une profondeur de 1,20 m et présentent ponctuellement des gradins. Le fond est plat, mais présente aussi par endroit des « marches » nettes. Dans l’angle sud-est, le nettoyage des contours a fait apparaître la première marche d’un probable escalier taillé dans la roche et encadré par deux murs de moellon appliqués contre les parois rocheuses.

6Un décapage complémentaire a été réalisé à la pelle mécanique autour de cette fosse, afin de repérer d’éventuelles structures associées. Aucune n’a été reconnue.

7Les différentes informations morphologiques récoltées sur cette fosse évoquent fortement un travail d’extraction de la pierre à ciel ouvert. Le substrat choisi peut surprendre car ce calcaire domérien est tendre, il se fissure ou se délite facilement. Cependant, les murs construits à l’époque romaine au pied de la ville haute se composent fréquemment de ce calcaire, s’il s’agit du substrat le plus proche. Par ailleurs, il semble que l’installation de cette carrière ne se soit pas faite de manière aléatoire, mais que les carriers aient choisi un emplacement où la roche présente une meilleure densité et homogénéité.

8La taille d’un escalier d’accès est relativement classique, mais l’aménagement de murs d’encadrement est plus surprenant. Ils pourraient servir à stabiliser les côtés de l’escalier en évitant des effondrements ponctuels du front de taille. Mais, on peut aussi imaginer un réemploi de cette carrière en cave couverte, où l’accès serait parementé en prévention des mêmes effritements de la roche que dans le cas précédent. Les modestes dimensions de ce creusement se prêtent effectivement bien à une utilisation secondaire en salle de stockage enterrée. Cependant, le décapage de la périphérie n’a pas permis de repérer de fondations sur pierre ou sur poteau,

9mais le fort délitement de la surface du banc rocheux rend difficile l’identification d’excavations de petite taille et aurait nécessité un nettoyage manuel pour certifier cette absence d’aménagements.

10DUROST Raphaël 

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Raphaël Durost, « Langres – Rue des Ardennes », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Champagne-Ardenne, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11205

Haut de page

Responsable d'opération

Raphaël Durost

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org