Navigation – Plan du site
2002

Châtenois – Cimetière fortifié

Notice rédigée par : Jacky Koch

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 013621

Date de l'opération : 2002 (EX)

1Le quartier dit « du château » de la ville de Châtenois (Bas-Rhin) est un complexe fortifié  unique en Alsace, caractérisé par une double enceinte englobant une zone urbaine et notamment  l'église paroissiale sur sa limite sud. Ce site a fait l'objet d'une intervention archéologique en accompagnement de travaux de restauration et de mise en valeur. Son histoire est connue, d'après  les sources écrites, depuis la fin du XIIIe s.

2La fortification médiévale occupe le versant d'une colline sous-vosgienne au sud-ouest du  village actuel, dans une zone où des travaux anciens ont permis la mise au jour de différents vestiges archéologiques dont les plus anciens datent de l'époque romaine. L'église, rebâtie au XVIIIe s., conserve un clocher roman tardif (troisième quart du XIIe s.), donc a prioriantérieur à la création d'un château. Cette première campagne d'études a été centrée sur le front  occidental de l'enceinte intérieure.

3La première phase de l'enceinte est constituée, sur le front ouest, par un mur haut de 7,20m  et épais de 1,35 m conservé jusqu'à l'arase du parapet, les merlons ayant disparu lors de la phase  d'exhaussement postérieure. Ce mur a été construit par segments avec des moellons de grès ou de granit, parfois des deux mélangés, posés en lits réguliers et le parement fut enduit à la fin de la construction. La défense du rempart était assurée depuis le chemin de ronde dont le platelage reposait sur des solives, posées dans des opes aménagées à la base du parapet. En l'absence d'indices archéologiques, cette première séquence est datée, d'après les sources historiques, de la seconde moitié du XIIIe s. L'évêque de Strasbourg disposait d'un château dans cette enceinte où se tenait le plaid annuel. Dans une seconde séquence, le chemin de ronde fut rehaussé de 1,10 m, probablement pour surplomber celui du rempart extérieur. Aucun indice de datation n'a été fourni par l'observation archéologique.

4La seconde phase d'occupation a été marquée par la création d'un domaine indépendant sur ce secteur occidental de l'enceinte. Une porte ogivale a été placée dans un percement du mur. Large de 1,60 m et haute de 2,40 m, elle était desservie par un pont permanent dont le tablier était accroché sur une sablière ancrée sous le seuil. Une petite fenêtre avec un encadrement en briques contrôlait cette ouverture. Au sud, les pignons des maisons actuelles construits sur l'arase de mur fossilisent l'amorce du chaînage d'angle nord-ouest et d'une partie de la façade d'un bâtiment monumental. Cet édifice était parallèle à l'enceinte et une porte desservant des latrines en bretèche a été identifiée au même niveau. L'encadrement de la porte était confectionné, dans sa moitié inférieure, avec des moellons de granit identiques à ceux du chaînage, et, dans sa moitié supérieure, avec des briques du même module que celles encadrant la fenêtre surplombant la porte-charretière. Mais ces éléments ne permettent pas de fournir une datation plus précise. Cette modification spatiale est peut-être située au XVe s., à une époque où se sont multipliées les cours nobiliaires à l'intérieur de l'ancien périmètre castral.

5 (Fig. n°1 : Quartier du château - Enceinte intérieure : élévation ouest)

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Quartier du château - Enceinte intérieure : élévation ouest

Fig. n°1 : Quartier du château - Enceinte intérieure : élévation ouest

Auteur(s) : Werlé, Maxime (INRAP) ; Koch, Jacky (INRAP) ; Wüttmann, Jean-Luc (INRAP). Crédits : INRAP (2002)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Quartier du château - Enceinte intérieure : élévation ouest
Crédits Auteur(s) : Werlé, Maxime (INRAP) ; Koch, Jacky (INRAP) ; Wüttmann, Jean-Luc (INRAP). Crédits : INRAP (2002)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/11094/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jacky Koch, « Châtenois – Cimetière fortifié », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Alsace, mis en ligne le 01 mars 2002, consulté le 27 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/11094

Haut de page

Responsable d'opération

Jacky Koch

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org